Pour une rentrée en toute tranquillité et avant l’achat de vos fournitures de bureau, voici un petit bilan sur le monde du cahier. L’achat d’un cahier est une tâche bien plus périlleuse qu’il n’y paraît tant les paramètres à prendre en compte sont variés.

Comme tous les ans, les vacances d’été impliquent l’invasion de toutes les grandes surfaces par des armées de stylos, scotch papier et autres cahiers, tous déclinés en centaines de différentes versions. Comment s’y retrouver donc pour trouver le Cahier qu’il vous faut ? La première chose à savoir est qu’il y a 5 grands critères à prendre en compte pour bien choisir un cahier (et non, le super héros en couverture n’en fait pas partie) : la qualité du papier, le type de reliure, l’imprimé des feuilles (la réglure), le nombre de pages et le format du cahier.

Tout d’abord parlons de la qualité du papier, elle se mesure par le grammage, plus il est élevé plus il répond à une meilleure qualité. Un cahier classique de bonne qualité est de 90g/m². Il existe une autre appellation pour désigner un papier de bonne qualité, c’est le papier vélin. Il est sans grain, soyeux et lisse. Ce papier a une excellente opacité et une régularité parfaite pour une douceur à l’écriture. Un grammage léger est idéal pour le brouillon ou l’économie de papier.

Selon son utilisation, le cahier a différents types de reliure, la spirale qui permet d’ouvrir à 360° et qui peut devenir un bloc note. La piqûre, c’est le cahier relié avec des agrafes (généralement la solution la plus économique) puis la brochure qui bénéficie de la véritable reliure cousue au fil, ces cahiers offrent une excellente souplesse d’ouverture, une solidité à toute épreuve mais cette solution est également la plus chère.

Autre facteur à prendre en compte, la réglure de votre papier, qui désigne les lignes pré imprimées sur vos cahiers (les carreaux, les interlignes et les marges) : le choix du type de réglure dépend de l’utilisation que vous souhaitez faire de votre cahier. Pour des travaux pratiques ou scientifiques, les petits carreaux appelés également 5×5 sont désignés : le quadrillage des feuilles par des carrés de 5 mm de côté sera des plus utiles pour la réalisation de tableau, de courbes ou encore de figures de géométrie.

La réglure Séyès (grands carreaux de 8mm de côté avec des interlignes tous les 2mm) c’est le cahier scolaire des écoliers. Idéal pour une écriture régulière et élégante, il est également muni de marges à gauche très pratiques pour les annotations de dernières minutes.

Pour l’art plastique, il existe le cahier à dessin, papier uni et d’une meilleure qualité. Il reste la réglure lignée qui est souvent dédiée à l’apprentissage de l’écriture.

Enfin, veillez à choisir le format des cahiers en fonction de vos besoins. Si vous voulez l’emporter partout avec vous, privilégiez un petit format léger et non encombrant, le cahier petit format 17×22 cm sera donc le plus pratique. Pour un écolier, les formats 21×29,7cm ou 24x32cm sont généralement la norme, le second format étant à choisir si l’écolier est amené à coller des feuilles A4 dedans. Depuis quelques temps, les marques Oxford, Clairefontaine développent, des formats « + » comme le 21×29.7+ c’est l’intermédiaire entre le 21×29.7 et le 24x32cm, qui permettent une plus grande adaptation à tous les travaux.

Vous trouverez de nombreuses marques de cahiers qui proposent à peu peu près toutes les combinaisons imaginables des différents critères précédents, parmi lesquelles on peut citer Clairefontaire, Conquérant, Exacompta, Oxford, Rhodia, Oberthur, Calligraphe ou Canson.

Mais n’oubliez pas non plus de prendre soin de vos cahiers : Welcome Office propose une gamme de protèges cahiers, qui permettra à vos cahiers de rester neufs et vous pourrez également insérer des documents.

Pour vous aider nous avons un guide d’achat : Guide d’achat cahiers